•  
 

Authors

Matthew Barrett

Abstract

This article investigates how graphic history, a visual process which uses different artistic styles, illustrated narratives and comic-page sequential drawing, can contribute to our study and understanding of the past. I examine the theories and practices that underpin this visual approach to scholarship and overview how some academic historians are beginning to embrace graphic histories when conducting historical inquiry, analysis and interpretation. I also address important critiques about the academic rigour, pedagogical value and intellectual foundation of graphic history. I conclude with a graphic article to show how drawing, perspective and artistic techniques can be used to unpack historical concepts and relate historical narratives. This work is supported by SSHRC postdoctoral funding hosted by the Canadian War Museum.

Résumé: Cet article examine comment la bande dessinée historique peut contribuer à notre étude et à notre compréhension du passé. Ce sous-genre du 9e art fait appel à divers styles artistiques qui combinent récits illustrés et images séquentielles. Je débute par une analyse des théories et des pratiques qui sous-tendent cette approche visuelle de la recherche, accompagnée d’un aperçu de la façon dont certains historiens universitaires commencent à inclure les bandes dessinées historiques dans leurs recherches, analyses et interprétations historiques. J’aborde ensuite les remises en question légitimes qui portent sur la rigueur académique, la valeur pédagogique et le fondement intellectuel de la bande dessinée historique. Je termine en incluant un article illustré afin de démontrer comment le dessin, la perspective et les techniques artistiques peuvent être utilisés pour vulgariser les concepts historiques et rassembler les récits historiques. Cet article s’appuie sur des recherches financées par le Conseil de recherches en sciences humaines et hébergées par le Musée canadien de la guerre.

Share

COinS